EDITO

 

 

Notre pays a vécu en ce début d’année des moments tragiques. Face à l’horreur, un mouvement puissant s’est formé dans la société française pour rejeter le terrorisme et défendre la liberté d’expression. Les 17 victimes de la barbarie nous ont réunis, toutes nos différences ont été dépassées. Nous avons réalisé que, quelles que soient nos convictions ou nos confessions, nous avions en commun les valeurs de la République. L’exposition « Je suis Charlie » qui s’est déroulé sur notre commune  en est le témoignage.

Malgré ces évènements tragiques, nous restons tous investis pour préserver et intensifier la dynamique communale.

Les actions associatives ou culturelles s’enchainent au gré d’une actualité dramatique (expo « je suis Charlie ») ou d’une inspiration géniale (course de voitures à pédales).

Malgré la baisse des dotations d’état,  nous travaillons sans relâche pour améliorer la qualité de vie et de service rendue à la population. Economies et mutualisation s’inscrivent également au sein d’une collaboration étroite et intense avec la communauté de communes Granville Terre et Mer. 

Pour 2014 et 2015, nous avons préservé  les transports scolaires sur notre territoire, il en coutera 30 000€ à la commune mais la sécurité de nos enfants n’a pas de prix ! Il  était impensable de les voir tous agglutinés sur un même point de ramassage.

Cette année nous réfléchirons, avec Granville, à l’élargissement du transport urbain sur notre ville. Tout comme nous avons déjà repris nos travaux communs pour réhabiliter le site de la SOFERTI.

En collaboration avec le concessionnaire de la ZAC de la Herberdière, nous avons également sélectionné l’équipe de maitrise d’œuvre qui a pour mission de nous accompagner dans l’aménagement de cet espace que nous voulons aussi remarquable et performant que le Pôle Jeunesse et Culture qui ouvrira prochainement. 

Les nombreuses réalisations qui fleurissent sur notre territoire sont le témoignage de la volonté des élus d’améliorer le quotidien de nos concitoyens.

 

Le Maire,
Jean-Paul LAUNAY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

toutes les dernières actualités

en cliquant sur "en savoir plus"

En savoir plus...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de la Défense

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de la Défense En 2014 comme en 2015, l’armée de Terre est un des leaders national de l’emploi des jeunes.

En dépit de l’annonce d’une réduction de 7500 postes en 2015 au sein du ministère de la défense, les armées continuent à recruter pour disposer d’un personnel jeune et apte à remplir les missions opérationnelles.

En offrant 15 000 postes en 2014, les 3 armées se positionnent comme le deuxième employeur des jeunes au niveau national. En 2014, près de 10 000 jeunes ont rejoint l’armée de Terre. En 2015, autant de jeunes pourront s’engager.

Jeune et composée à 72% de contractuels signant un premier contrat de durée variable (1, 3, 5, 8 ou 10 ans), l’armée de Terre ne cesse de recruter pour occuper des postes de tous niveaux : volontaires, militaires du rang, sous-officiers, officiers, réservistes...
En recrutant des jeunes, jusqu’au niveau bac +5, l’armée de Terre offre à chacun, une formation, un emploi, une première expérience professionnelle enrichissante, qualifiante et valorisante avec de fortes opportunités d’évoluer dans la hiérarchie et d’exercer des responsabilités.
Recruter 10 000 jeunes chaque année est un enjeu vital pour pérenniser le format de notre armée de Terre.

Dans la région Nord-Ouest l’armée de Terre a recruté 1784 jeunes en 2014 dont 50 originaires du département de la Manche.

Le métier de soldat permet d’acquérir une expérience hors du commun, faite de savoir-faire et de savoir-être, reconnue comme un atout facilitant ultérieurement une deuxième carrière dans le monde civil.
En outre, l‘escalier social est une réalité dans l’armée de Terre : 70% des sous-officiers sont issus des militaires du rang et 60 % des officiers sont issus des sous-officiers. À titre d’exemple un militaire du rang peut devenir directement officier par voie de concours interne.
Dans l’armée de Terre, ce sont avant tout les motivations et le potentiel de l’individu à se former et à devenir militaire qui prévalent. Il est indispensable d’être motivé et conscient de s’engager dans un métier, pas comme les autres et au service des autres. Chaque jeune Français(e) motivé(e), et reconnu(e) apte à devenir soldat peut y trouver sa place : « On ne naît pas soldat, on le devient ».

Le CIRFA de Saint Lo recrutera, en 2015, 70 Jeunes dans le département de la Manche.

Les journalistes qui souhaitent nous rencontrer peuvent prendre contact auprès de l’Adjudant-chef LEBOIDRE chef du CIRFA de la Manche.

CONTACT PRESSE :
Chef du CIRFA de la Manche
Téléphone : 02.33.06.94.15.
Email : dominique1.leboidre@intradef.gouv.fr
Adresse : 170 rue de l’exode , 50000 Saint lo

En savoir plus...
Recherche

Mairie de
Donville les Bains
97 route de Coutances
50350

Tél  :  02 33 91 28 50
Fax  :  02 33 91 28 55